Histoire de la Province Orientale

1885 – 2009:  Histoire des divisions administratives du Congo
d’apès J. Anneet.

 


Etat indépendant du Congo (1885-1908)

 

En 1885, l’E.I.C. comprend plusieurs stations ou postes d’Etat, jusque là créé et présidé par les résidents Européens. La première organisation proprement dite remonte au 1er avril 1888 par le décret royal, le pays fut divisé en 11 districts à savoir :
Banana, Boma, Matadi, Cataractes, Stanleypool (actuel Kinshasa), Stanleyfalls (actuel Kisangani), Kasaï, Ubangui et Uélé (actuel nord province orientale), Lualaba (actuel Katanga). Ces districts étaient divisés à leur tour en postes ou stations.
Le décret du 7 juillet 1895 apporte une modification en divisant l’E.I.C. en 15 districts qu’on appelle les « districts de l’E.I.C. » : Boma, Banana, Matadi, Cataractes, Stanleypool, Kwango, lac Léopold II, Equateur, Ubangui, Bangala (actuel Makanza), Uélé, Aruwimi, Stanleyfalls, Kasaï et Lualaba, certains furent subdivisés en zones et en secteurs.
Le premier centre administratif général du pays fut Vivi jusqu’au 1er mai 1886 quand Boma devint le siège du gouvernement général.
 

Congo belge (1908-1960

) 

Les 15 districts de l’E.I.C. furent d’abord ramenés à 12: Bas-Congo, Moyen-Congo, Lac Léopold II, Kasaï, Equateur, Bangala, Ubangi, Uélé, Aruwimi, Stanleyville, Kwango et Katanga.
Par arrêté royal du 28 mars 1912, le Congo belge est divisé en 22 districts:
  • Aruwimi (Capitale : Basoko)
  • Bangala (Capitale : Lisala)
  • Bas-Congo (Capitale : Boma)
  • Bas-Uélé (Capitale : Buta)
  • Equateur (Capitale : Coquilhatville)
  • Haut-Luapula (Capitale : Kambove)
  • Haut-Uélé (Capitale : Bambili)
  • Ituri (Capitale : sans)
  • Kasaï (Capitale : Luebo)
  • Kivu (Capitale : sans)
  • Kwango (Capitale : Bandundu)
  • Lac Léopold II (Capitale : Inongo)
  • Lomami (Capitale : Kabinda)
  • Lowa (Capitale : sans)
  • Lulonga (Capitale : Basankusu)
  • Lulua (Capitale : Kafakumbu)
  • Maniema (Capitale : sans)
  • Moyen-Congo (Capitale : Léopoldville)
  • Sankuru (Capitale : Lusambo)
  • Stanleyville (Capitale : Stanleyville)
  • Tanganika-Moero (Capitale : Kongolo)
  • Ubangi (Capitale : Libenge)
Le Gouvernement siégeait à Boma depuis le 1er mai 1886, et deux vice-gouverneurs siégeaient à Stanleyville et Élisabethville.

 

En 1924 furent instituées 4 provinces :
  • Congo-Kasaï
  • Équateur
  • Katanga
  • Province Orientale
Le 31 octobre 1929, ,Léopoldville hérita de la fonction de centre administratif assumée jusque-là par Boma, par la mise en application de l’arrêté royal du 1er juillet 1923.
Tandis que de 1935 à 1963 furent instituées 6 provinces se décomposant de la manière suivante:
  • Coquilhatville (Équateuraprès 1947)
    • District du Congo-Ubangi – Lisala
    • District de l’Équateur – Coquilhatville
    • District de Tshuapa – Boende
  • Élisabethville (Katangaaprès 1947)
    • District du Haut Katanga – Élisabethville
    • District du Lualaba – Jadotville
    • District du Haut Lomami – Kamina
    • District du Tanganika – Albertville
  • Costermansville (Kivuaprès 1947)
    • District du Kivu Nord – Goma
    • District du Kivu Sud – Bukavu
    • District du Maniéma – Kindu
  • Léopoldville
    • District du Moyen-Congo – Léopoldville
    • District du Bas-Congo – Boma
    • District du Lac Léopold II – Inongo
    • District du Kwango – Kikwit
  • Lusambo (Kasaïaprès 1947)
    • District du Kasaï – Luebo
    • District du Sankuru – Lusambo
    • District de Kabinda – Kabinda
  • Stanleyville (Orientaleaprès 1947)
    • District de Stanleyville – Stanleyville
    • District du Bas-Uélé – Buta
    • District du Haut-Uélé – Paulis
    • District de l’Ituri – Bunia
  • Première république
  • En date du 5.1.1963
  • 21 provinces (dites provincettes) et Léopoldville
  • – Congo-Central (Capitale : Matadi)
  • – Cuvette-Centrale (Capitale : Coquilhatville,aujourd’hui Mbandaka
  • – Haut-Congo (Capitale : Stanleyville, aujourd’hui Kisangani
  • – Katanga-Oriental (Capitale : Élisabethville,
  • aujourd’hui Lubumbashi)
  • – Kibali-Ituri (Capitale : Bunia)
  • – Kivu-Central (Capitale : Bukavu)
  • – Kwango (Capitale : Kenge)
  • – Kwilu (Capitale : Kikwit)
  • – Léopoldville (Capitale : Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa)
  • – Lomami (Capitale : Kabinda)
  • – Lualaba (Capitale : Kolwezi)
  • – Luluabourg (Capitale : Luluabourg, aujourd’hui Kananga)
  • – Mai-Ndombe (Capitale : Inongo)
  • – Maniema (Capitale : Port-Empain, aujourd’hui Kindu)
  • – Moyen-Congo (Capitale : Lisala)
  • – Nord-Katanga (Capitale : Albertville, aujourd’hui Kalemie)
  • – Nord-Kivu (Capitale : Luofu)
  • – Sankuru (Capitale : Lodja)
  • – Sud-Kasai (Capitale : Bakwanga)
  • – Ubangi (Capitale : Gemena)
  • – Uélé (Capitale : Paulis, aujourd’hui Isiro)
  • – Unité-Kasaïenne (Capitale : Tshikapa)
  • Léopoldville  prit officiellement le nom de Kinshasa en 1966
  • En 1968, elle est dotée du statut de région au même titre que les autres régions du pays.
  • En date du 5.2.1966
  • Provinces de 1966 à 1988
  • 8 provinces et Kinshasa (district urbain jusqu’en 1975)
    • Bandundu
    • Congo-Central
    • Équateur
    • Orientale
    • Kasai-Occidental
    • Kasai-Oriental
    • Kinshasa
    • Kivu
    • Katanga
  • En date du 6.1.1971
  • la province du Katanga devient le Shaba, la province du Congo-Central devient la province du Bas-Zaïre et la province Orientale devient la province du Haut-Zaïre
  • La loi du 5 janvier 1975 fit du district urbain de Kinshasa la huitième  province de la République
  • En date du 6.2.1988
    • la province du Kivu est divisée en provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema
    • donc les 8 provinces deviennent 10 + Kinshasa
    • ces provinces de 1988 restent jusqu’à la 3e république
  • Deuxième république (1997-2006)
  • Mobutu est renversé par Laurent-Désiré Kabila en 1997 lors de la Première guerre du Congo, le pays retrouva son nom de République démocratique du Congo.
  • En date du 6.3.1997
    • la province du Shaba redevient le Katanga, la province du Bas-Zaïre devient la province du Bas-Congo et la province du Haut-Zaïre devient la province du Haut-Congo puis la province Orientale
  • Troisième république (2006-     )
  • Organisation actuelle
  • 10 provinces et Kinshasa
    • Bandundu
      • ville de Bandundu
      • ville de Kikwit
      • district du Kwilu
      • district du Kwango
      • district de Mai-Ndombe
      • district de Plateaux
    • Bas-Congo
      • ville de Matadi
      • district de la Lukaya
      • district du Bas-Fleuve
      • district des Cataractes
    • Équateur
      • ville de Mbandaka
      • ville de Zongo
      • ville de Gbadolite
      • district de l’Équateur
      • district de la Tshuapa
      • district de la Mongala
      • district du Nord-Ubangi
      • district du Sud-Ubangi
    • Kasaï-Occidental
      • ville de Kananga
      • ville de Tshikapa
      • district de la Lulua
      • district du Kasaï
    • Kasaï-Oriental
      • ville de Mbuji-Mayi
      • ville de Mwene-Ditu
      • district de Kabinda
      • district de Sankuru
      • district de Tshilenge
    • Katanga
      • ville de Lubumbashi
      • ville de Kolwezi
      • ville de Likasi
      • district du Haut-Katanga
      • district du Haut-Lomami
      • district du Tanganyika
      • district du Lualaba
    • Kinshasa (depuis 1975)
    • Maniema
      • ville de Kindu
      • région
    • Nord-Kivu
      • ville de Goma
      • ville de Butembo
      • région
    • Orientale
      • ville de Kisangani
      • district du Bas-Uélé
      • district du Haut-Uélé
      • district de la Tshopo
      • district de l’Ituri
    • Sud-Kivu
      • ville de Bukavu
      • région
  • Provinces de la 3e république
  • La Constitution de 2005 (article 2) prévoit la ville de Kinshasa et 25 autres provinces. Les provinces du Bas-Congo (rebaptisée Kongo central), de Kinshasa, du Maniema, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu ne devraient pas voir leur limites géographiques évoluer. Les provinces du Bandundu, de l’Équateur, du Kasaï-Occidental, du Kasaï-Oriental, du Katanga et Orientale devraient par contre être divisées selon les limites de leurs sous-régions et reprendre certaines des appellations de provinces établies dans les années 1960.

 

Les 26 provinces prévues par la constitution sont les suivantes:

 

  • Bas-Uélé (Chef-lieu : Buta)
  • Équateur (Chef-lieu : Mbandaka)
  • Haut-Lomami (Chef-lieu : Kamina)
  • Haut-Katanga (Chef-lieu : Lubumbashi)
  • Haut-Uélé (Chef-lieu : Isiro)
  • Ituri (Chef-lieu : Bunia)
  • Kasaï (Chef-lieu : Luebo)
  • Kasaï oriental (Chef-lieu : Mbuji-Mayi)
  • Kongo central (Chef-lieu : Matadi)
  • Kwango (Chef-lieu : Kenge)
  • Kwilu (Chef-lieu : Kikwit)
  • Lomami (Chef-lieu : Kabinda)
  • Lualaba (Chef-lieu : Kolwezi)
  • Lulua (Chef-lieu : Kananga)
  • Mai-Ndombe (Chef-lieu : Inongo)
  • Maniéma (Chef-lieu : Kindu)
  • Mongala (Chef-lieu : Lisala)
  • Nord-Kivu (Chef-lieu : Goma)
  • Nord-Ubangi (Chef-lieu : Gbadolite)
  • Sankuru (Chef-lieu : Lodja)
  • Sud-Kivu (Chef-lieu : Bukavu)
  • Sud-Ubangi (Chef-lieu : Gemena)
  • Tanganyika (Chef-lieu : Kalemie)
  • Tshopo (Chef-lieu : Kisangani)
  • Tshuapa (Chef-lieu : Boende)
  • Kinshasa (Chef-lieu : Kinshasa)

 

►MONOGRAPHIE DE LA PROVINCE ORIENTALE, République Démocratique du Congo – Ministère du Plan, Unité de Pilotage du Processus DSRP – Kinshasa, mars 2005.

 

 

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.