Nouvelle de la Province Orientale


Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province et sous la supervision des Ministres Provinciaux du Plan et de l’Entreprenariat, l’Agence pour la Promotion des Investissements et de Financement de la Province Orientale, APIF/PO en sigle, a tenu un atelier ayant pour objectif la structuration du secteur informel. Plus de 150 participants issus de divers horizons du secteur informel ont pris part à cet atelier qui a connu l’implication personnelle de Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province Jean BAMANISA SAIDI qui, bien avant son élection au poste de Gouverneur avait déjà le souci de structurer le secteur informel en présentant à l’Assemblée Nationale un projet de loi portant organisation des Chambres Consulaires en Etablissements Publics.

En organisant cet atelier, l’APIF/PO réalise deux de ses missions prioritaires lui assignées par le Gouvernement Provincial de la Province Orientale à savoir : Servir de Bureau Conseil du Gouvernement Provincial dans le cadre de la promotion du secteur privé et des investissements, et servir de centre d’appui au développement de l’entreprenariat et du développement du capital humain notamment la création des PME et PMI.

Rappelons que l’Agence pour la Promotion des Investissements et de Financement de la Province Orientale, APIF/PO, est un Etablissement Public Provincial jouissant d’une personnalité juridique et dotée d’une autonomie de gestion administrative et financière ; elle est placée sous la tutelle du Ministère Provincial du Plan dans ses attributions.
Les participants évoluant dans le secteur informel ont dégagé quelques faiblesses et difficultés, forces et opportunités et proposé quelques pistes de solutions que nous résumons succinctement comme suit :


Faiblesses et difficultés :

  • Difficulté d’accéder aux microcrédits pour soutenir les différentes activités ;
  • Absence des marchés ;
  • Carence de l’énergie électrique ;
  • Carences des textes régissant le secteur informel ;
  • Inexistence des institutions financières dans une bonne partie de la Province..

Forces et opportunités :

  • Création de l’APIF/PO pour la réorganisation du secteur informel à travers toute la Province avec l’appui du Gouvernement Provincial ;
  • Présence des partenaires de développement ;
  • Existence de la main d’œuvre ;
  • Diverses opportunités d’affaires ;
  • Plusieurs potentialités naturelles (fertilité du sol, eau, forêt, climat).

Les participants ont proposé quelques pistes de solutions :

  • La création d’un guichet unique pour le paiement des taxes ;
  • Le renforcement des capacités managériales des PME ;
  • L’éclosion d’une classe moyenne ;
  • L’assainissement du climat des affaires dans la Province ;
  • La recherche des financements pour les PME et PMI.

Dans leur mot de clôture, les participants ont vivement demandé à l’Autorité Provinciale de soutenir l’APIF/PO dans l’organisation de manière régulière des ateliers de formation et de vulgarisation en faveur des opérateurs du secteur informel en Province Orientale afin de maintenir le dialogue franc et permanent entre le secteur public et privé.