Les conditions préalables pour avoir un bon climat des investissements en Province Orientale

par Charles LUTUTA ILONGOSI,
Directeur Exécutif - 14 Mars 2013

◄◄ Page précédente Page suivante ►►

Notions de l'investissement

Mise en commun des équipements, des moyens financiers, humains et de l’organisation pour la production des biens et services, leur circulation ou leur distribution.

Il y a une différence fondamentale entre le commerce au sens général, achat des biens divers pour les revendre tels quels et l’investissement.

Sorte d’investissements:

  • Investissement de création;
  • Investissement d’extension, de diversification, de modernisation;
  • Investissement direct étranger (capitaux étrangers) et investissement direct national (capitaux congolais;
  • Investissement sectoriel: agro-industrie, infrastructures, industries, télécommunications, habitat, tourisme, etc.
  • Investissement par Province.

Pré-requis pour réussir un investissement:

  • Culture de la productivité ou de la consommation;
  • Formation;
  • Financement (autofinancement, banques et micro-finances, partenariat);
  • Acquisition des équipements de production;
  • Disponibilité des terrains/entrepôts (viabilisés: eau + électricité;
  • Climat des affaires propice;
  • Culture de partenariat;
  • Infrastructures.

Importance de l'investissement

Investissement égal:

  • Moteur de développement de tout pays.
  • Amélioration des conditions de vie de la population.
  • Atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement
     

Bienfaits de l'investissement

Investissement égal:

  • Apport des flux financiers internationaux et au plan interne , lutte contre la thésaurisation et l’informel.
  • Mise en valeur significative de diverses ressources naturelles locales.

►►Transformation des potentialités en richesses réelles profitables à l’ensemble de la population.

  • Création des emplois durables et stables= lutte contre la pauvreté.
  • Accroissement du PIB (résultat de la production des nouveaux biens et services).
  • Accroissement des recettes de l’Etat et des Provinces par l’élargissement de l’assiette fiscale.
  • Amélioration de la balance commerciale et de la balance des paiements.
  • Amélioration de la productivité des entreprises locales et leur compétitivité internationale.
  • Apport et maîtrise des nouvelles technologies.