La suspension de construction des stations-service privees par le gouverneur jean Bamanisa Saïdi

Kisangani, 22/10 (ACP).- Le gouverneur de l’ex-Province Orientale, Jean Bamanisa Saidi vient de suspendre les constructions des stations – services qui pullulent à travers la ville de Kisangani, lors d’une réunion de constitution de la commission élargie chargé d’analyse de l’autorisation de batir, qui s’est ténue jeudi 22 dans cette ville.

Pour le chef de l’exécutif provincial, toute autorisation de bâtir doit être signé par l’autorité provinciale, en conformité avec la loi en la matière. Il a en outre indiqué que cette autorisation de construire doit désormais tenir compte du plan d’aménagement de la ville, tout en recommandant que les agents d’exécution commis pour le service de l’urbanisme, soient des spécialistes en la matière.

Le vice-gouverneur Pascal Mombi Opana qui a co-présidé cette réunion, a pour sa part a indiqué que la plupart des constructions qui s’érigent à travers la ville, n’ont ni documents administratifs, moins encore des documents techniques. «La ville de Kisangani s’élargie mais, avec des constructions anarchiques», a-t-il renchéri.

Par ailleurs à l’issue de la réunion, le chef de division provinciale de l’urbanisme, Wilson Motohato Likuku a reconnu la responsabilité de son service, tout en indiquant que les occupants des parcelles commencent par construire, pour régulariser les dossiers après l’interpellation par son service. Le chef de l’administration urbaine, Augustin Osumaka Lofanga a de son côté salué la décision du gouverneur de province en la qualifiant de remède, pour sauver l’entité ville du fléau de prolifération des stations-services et de profanation des tombes.

Les avis des participants, ont convergés pour reconnaitre qu’il y a un mépris réel concernant le respect de la loi en matière d’occupation de terre. Ils ont en outre recommandé que la commission d’analyse ne s’interdise de prendre des décisions impopulaires, pour recadrer les tirs tout en évoquant l’importance de la constitution de cette commission.

Cette commission élargie chargée d’analyse est constituée des responsables de différents services de l’administration foncière, tous les bourgmestres des communes et le maire de la ville de Kisangani, sous la présidence du gouverneur de province. ACP/Kayu/Ndom/FMB